UNE JOURNÉE PARTICULIÈRE À LA FERME

Jeudi, avec Pierre, nous sommes allés à la ferme voir et assister Rémi dans ses travaux de boulangerie. Il faisait beau et pas trop chaud, un temps idéal.

La fabrication du pain, un des plus anciens métiers du monde, passe par beaucoup d’opérations et demande d’être aussi précis dans la pesée que physique dans l’action de pétrir. Nous avons pu évaluer, ce jour, ce que coûte en termes d’attention et de travail manuel que de faire du pain comme Rémi le fait, c’est-à-dire de manière artisanale. Tout a de l’importance : préparer le levain à l’avance — le levain, matière vivante, est l’élément principal de la fabrication du pain —, allumer le feu et en prendre soin tout au long des opérations, pureté de l’eau (filtration), la farine, celle du blé mais aussi du petit épeautre, les ingrédients mêlés à la pâte.

Il faut peser, remuer, pétrir, puis laisser reposer et pendant ce temps ne pas oublier de se restaurer. Après le partage convivial du repas, retour au fournil pour façonner et enfourner les pains auxquels le boulanger met la dernière main en traçant un sillon dessus.

Cette journée a été pour Pierre et moi une véritable découverte et quelle joie, au bout de sept heures de travail, de voir tous ces pains alignés, les uns aux noisettes, aux graines, les autres sans, les uns rectangulaires comme les pains épeautre, les autres ovales ou ronds.

De plus, entre deux fournées, nous avons aussi assisté à la préparation de la camionnette par Sophie, Yves-Anne et Anne en vue de la distribution pour l’AMAP de LONgCHAMP.

Pour terminer sur le pain, on rappellera que, d’après un historien célèbre, la France est le pays du bon pain, alors que l’Angleterre serait celui du « biftèque ». Ces derniers temps, on pouvait en douter sérieusement avec toutes ces boulangeries industrielles mais le pain de Rémi reprend le flambeau du bon pain. De l’avoir vu faire, de l’avoir même aidé nous conforte dans l’idée qu’il n’est de bon pain que de Vienne-en-Arthies.

VIVENT LE PAIN ET LE LEVAIN!

Sakina et Pierre

Quelques étapes en photos

Atelier Kimchi

Les recettes

La version de la recette en Coréen

En apéro : 
– Pain + camembert grillé ou non + kimchi – Pain grillé + kimchi + thon à l’huile de tournesol 
En plat : 
– Riz sauté au kimchi simple : https://pimentoiseau.fr/2012/03/16/un-livre-une-recette-12-riz-saute-au-kimchi/
– Riz sauté au kimchi avec du bacon : https://www.nautiljon.com/recettes/coréennes/kimchi+boggeumbap+(riz+sauté+avec+du+kimchi),366.html
– Riz sauté au kimchi avec du thon : https://carnetcoreen.com/kimchi-bokkeumbap-riz-saute-au-kimchi

Les images de l’atelier

Un peu d’historique de notre AMAP

De 2013 à 2017, Sophie, notre productrice a travaillé avec Charlotte qui est partie s’installer ensuite toute seule dans l’Eure pour fonder la ferme du poussin masqué, elles continuent à travailler ensemble via des collaborations comme pour la récolte des pommes de terre par exemple cette année. Cette ferme est celle des millonets (la ferme de Sophie) sont toutes proches.
Depuis 2016, Anne travaille en tant qu’employée et assure la livraison du jeudi à l’AMAP de Suresnes. Depuis mars 2019, Yves Anne a rejoint l’équipe en temps qu’entrepreneur à l’essai (couvé cf. lien des champs des possibles) il s’occupe plus précisément de l’AMAP locale des Amaranthes.
L’équipe est composée de 3 personnes pour fournir les 120 parts de récoltes des 3 AMAPs sur les 2 jours de distribution, les lundis et jeudis

Recette : Velouté de fanes de radis

Surtout ne jetez pas vos fanes de radis !

Récupérer les fanes d’une botte de radis, les laver et égoutter.

Faire revenir un oignon ou une échalote dans l’huile d’olive. Ajouter une pomme de terre coupée en dés. …

Ajouter les fanes de radis avec les pommes de terres, elles fondent rapidement. Eventuellement ajouter un bouillon cube préalablement dilué dans l’eau chaude. Ajouter si besoin un peu d’eau. Salez et poivrez selon goût.

Mixer, ajouter de la crème liquide (crème fraîche ou crème à l’épeautre achetée en magasin bio).

Dégustez, c’est délicieux !

 

Plus de paniers pour les inscriptions 2018-2019 !

Lors de l’AG, Sophie notre maraichère, nous a annoncé que pour la prochaine saison, plus de paniers seront disponibles !

Aussi si vous souhaitez adhérer, si vous avez des amis qui souhaitent adhérer, parlez en autour de vous !

Les inscriptions sont ouvertes en septembre, pour un début en octobre. Pour s’inscrire, il faudra remplir un contrat, qu’on peut vous envoyer par email.

Voici en image un demi panier 🙂

C’est la pause !

Pendant quelques semaines, c’est la pause dans les distributions, le temps que de nouveaux légumes sortent de terre…Patience donc, le temps que les tomates rugissent, les petits pois verdissent, etc.

Tartine printanière de fèves !

Idée recette…La choucroute en salade !

Lundi nous avons eu de la choucroute !

Vous pouvez la manger cuite, ou en salade. Dans ce cas, vous pouvez la rincer puis la mélanger avec des quartiers de pommes et des raisins secs !

En image la fabrication de la choucroute à la ferme :

Il est encore possible de s’inscrire pour 2017-2018 !

Si vous souhaitez adhérer à notre AMAP pour l’année 2017-2018 ou que vous connaissez quelqu’un d’intéressé, il reste des places disponibles ! Les inscriptions se font en septembre et même début octobre.

Aussi, faites passer le message autour de vous ! et pour plus d’info vous pouvez consulter notre flyer !