Des poules et de la confiture

Dimanche dernier, à la ferme, on a fait les confitures.

Un travail d’équipe et de longue haleine.

Des grappes de groseilles, semblables à de gros rubis,

ont d’abord été ramassées religieusement, sous un soleil de plomb

Puis équeutées minutieusement

 

et moulinées vigoureusement

 

Ensuite, et là on sent que la parité a encore des progrès à faire, elles ont été cuites,

avec, attention précision, leur poids en sucre multiplié par 0,7

et enfin la mixture pourpre a été empotée, et les étiquettes collées,

avec du lait bio s’il vous plaît

Rémi avait installé un drap pour ombrager la terrasse, qui faisait comme la voile d’un navire, ou le pan d’une tente de touaregs

Après le déjeuner, certains ont fait la sieste

En arrière plan, le poulailler fraîchement installé, et grillagé

pour que les poules puissent gambader

Ne vous emballez pas, cependant

pour le moment, c’est réservé à la consommation familiale des Millonets

Donc, disais-je, certains ont roupillé sous le noyer… et

D’autres ont fait semblant de comprendre ce que les Millonettes disaient

et sont partis s’activer quelque part, où la photographe n’est pas allée….

Bref, encore un beau dimanche à la ferme

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *